Que signifie le dimanche des Rameaux ?

5 avril 2017

« Le lendemain, une multitude de gens qui étaient venus pour la fête, ayant appris que Jésus se rendait à Jérusalem, prirent des rameaux de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant : »Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le Roi d’Israël  » (Jn 12, 12-13)

Le dimanche des Rameaux est le premier jour de la Semaine Sainte.

Les rameaux, bénis ce jour-là, montrent la victoire de la Vie sur la mort et le péché.

Jésus est un Roi de paix, d’humilité et d’amour. C’est sur un ânon qu’Il arrive modestement au milieu de la foule. Les gens l’acclament alors, étendent leurs manteaux sur son passage alors couvert de palmes.

Lors de cette célébration, la plupart des paroisses organisent une procession après la bénédiction des rameaux et avant la Messe. Les fidèles entrent dans l’église derrière le prêtre en signe d’accompagnement du Christ-Roi vers sa passion.

Depuis 1985, chaque diocèse du monde est invité à organiser ses Journées mondiales de la Jeunesse, une étape vers les JMJ internationales (Rio de Janeiro, Cracovie...). Le dimanche des Rameaux est aussi le jour de la fête des jeunes marqué par cette organisation. C’est Saint Jean-Paul II qui a pris cette décision touché par l’enthousiasme des jeunes à se retrouver, partager et prier ensemble. Lors de son homélie du dimanche des rameaux de 1988, le pape, en réponse à la question : « Pourquoi le dimanche des Rameaux ?  », déclare « La réponse, vous la donnez vous-même, avec votre venue à Rome de ces dernières années  » ajoutant : « vous allez chercher Jésus dans le centre de son mystère, et le centre du mystère du Christ est la mort et la Résurrection. »

Sources : Aleteia