Le Sacré-Coeur et l’Amour Sponsal

Par Sidney Rostan15 juin 2017

Que signifie l’Amour Sponsal ? Quel rapport avec le Sacré-Coeur de Jésus ?Comment le vivre ?

« Caractérise l’amour spécifique entre un homme et une femme. Ce terme est utilisé dans la Bible, comme d’autres traduisant la séduction ou la passion, pour décrire l’amour de Dieu pour les hommes. » La définition précédente est celle que nous pouvons trouver sur le site de l’Église catholique en France au sujet du terme « Sponsal ».
L’Amour Sponsal se base sur l’assiduité de la prière personnelle, quotidienne, contemplative, posée en Dieu, à la manière de sainte Thérèse d’Avila. Il est nécessaire de demander à l’Esprit Saint de nous fortifier dans notre prière et de lui demander de nous donner de ressentir un amour ardent pour Jésus. Il est donc aussi primordial d’entretenir une relation proche avec le Christ ressuscité. La louange et l’adoration nous permettent bien-sûr d’approfondir notre relation avec Lui, en le remerciant alors pour ses bienfaits. La reconnaissance des manquements, de notre petitesse et du fait que nous sommes pécheurs nous permet alors de nous rendre compte combien sont immenses les différences entre notre condition humaine et la condition pleinement humaine et pleinement divine de Jésus qui a été tenté mais qui n’a jamais péché. Le Sacré-Cœur de Jésus nous montre que dans son cœur, un cœur physiquement d’homme, se trouve tout l’Amour de Dieu pour l’humanité. Plus nous nous rendons compte combien nous ne méritons pas l’amour de Dieu plus notre cœur se tourne vers Lui, Celui qui est Amour. Cela nous emmène donc à associer nos vies à celle de Jésus et ainsi à ne pas agir selon nos propres volontés mais à celle de Dieu. Un échange se réalise alors entre Dieu et nous. Nous voulons aimer Dieu en retour de son Amour pour nous, car Il nous a aimé le premier. Alors comment ne pas agir de la même manière envers ceux que Dieu aime tout autant que nous c’est-à-dire à l’infini ? Il est important aussi de comprendre qu’Il aime chacun de nous de manière unique et personnelle. Il prend du temps pour dialoguer avec nous et pour nous faire grandir. Il peut nous arriver de tomber, nous sommes pécheurs, mais Dieu ne se dira pas à propos de quelqu’un : « là c’est trop, j’arrête ! » Nous découvrons ici encore plus Son Amour : en nous dirigeant vers la Réconciliation, pour demander pardon à Dieu en reconnaissant nos fautes. Dieu veut nous voir nous épanouir et surtout pas rester loin de lui. Il nous pardonne lorsque nous le lui demandons avec repentir. Chaque jour Il se fait proche de nous, Il frappe à la porte de notre cœur. À nous de Lui ouvrir. Chaque jour est donc l’occasion pour nous de constater avec émerveillement ce que Dieu fait dans nos vies et comment Il agit, avec comme point culminant la célébration Eucharistique, lorsque Dieu se donne en nourriture pour nous, pour que nous ayons la Vie Éternelle. Une étape de plus vers l’association de nos vies à celle de Jésus est le détachement. Il nous faut nous détacher de tout, y compris de nous-même pour ne pas faire de nos propres pensées les objectifs de nos vies et pour être rempli du Saint Esprit. Pour comprendre ce qu’est d’avoir un cœur aimant et dépouillé, nous pouvons nous renseigner sur la vie de saint François d’Assise. Nous pouvons aussi nous confier à la Vierge Marie, la Reine de la Paix, l’Epouse de l’Esprit Saint et lui demander d’intercéder pour nous, pour que nous ayons un cœur enflammé d’amour pour Jésus Christ. Dieu existe depuis toujours et c’est depuis toujours qu’Il a voulu que nous naissions et que nous ayons la vie éternelle. Il nous a créé par amour. Dans l’Évangile de Jésus Christ selon saint Jean au chapitre 3 versets 16 il est écrit : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle ». Tout cela se vit quel que soit notre état de vie : marié, célibataire pour le Royaume des Cieux ou prêtre. Sachons alors nous mettre à l’écoute de Dieu, de sa Parole, en méditant l’Évangile et en nous confiant pleinement à Lui en mettant en pratique ses commandements qui sont promesses de vie, Lui qui veut pour chacun de nous une vie dans l’amour sans limite.

Sources : Les Ecrits de la Communauté Catholique Shalom, le site de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, le site de l’Église Catholique en France.